Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

DÉCÈS DE FRANÇOIS CHÉRÈQUE : UNE IMMENSE TRISTESSE POUR LA CFDT

3 Janvier 2017, 00:05am

Publié par CFDT CA Languedoc

DÉCÈS DE FRANÇOIS CHÉRÈQUE : UNE IMMENSE TRISTESSE POUR LA CFDT

Déclaration de la Commission exécutive de la CFDT suite à l’annonce du décès de François Chérèque.

 

C'est avec une immense tristesse que nous vous annonçons ce matin le décès de François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT.

 

François Chérèque avait quitté ses fonctions en 2012 après 10 ans de mandat de secrétaire général de la confédération et de nombreuses années de responsabilité au sein de la CFDT, notamment à la fédération Santé sociaux et à l’Union départementale des Alpes-de-Haute-Provence.

 

François est, et restera, une très grande figure de notre organisation. La CFDT et ses militants sont en deuil et de tout cœur avec sa famille et ses proches.

 

Pour Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT : « Le syndicalisme perd une grande figure, la CFDT un responsable déterminant et moi un ami très cher. »

___________________________________________________

[INTERVIEW] “FRANÇOIS CHÉRÈQUE ÉTAIT UN MEC BIEN”

 

Sur RTL le 2 janvier 2017, Laurent Berger a rendu hommage à son prédécesseur disparu dans la matinée. Pour le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque était un « mec bien », « un immense syndicaliste avec des idées, une vision de transformation sociale. Il voulait une société plus juste, que les plus fragiles soient mieux pris en compte ».

 

Cliquez sur pour (ré)écouter l'interview

François Chérèque, secrétaire général de la CFDT de 2002 à 2012, est décédé lundi 2 janvier à l'âge de 60 ans. Son successeur et ami salue son action avec émotion.

 

L'ancien secrétaire général de la CFDT François Chérèque est décédé ce lundi 2 janvier à l'âge de 60 ans des suites d'un cancer. Laurent Berger, son successeur à la tête du deuxième syndicat français, fait part d'un "profond sentiment de tristesse et d'injustice" : "François part beaucoup trop tôt, lui qui a consacré sa vie aux autres". Laurent Berger avait vu son ami en décembre et avait échangé avec lui il y a encore quelques jours.
 

François Chérèque a été à la tête de la CFDT durant dix ans, de 2002 à 2012. "C'était un homme doté d'une profonde humanité. Les gens l'intéressaient, il ne voulait pas faire de témoignage mais être utile", raconte Laurent Berger, qui salue "un immense syndicaliste avec des idées, une vision de transformation sociale. Il voulait une société plus juste, que les plus fragiles soient mieux pris en compte".
 

François Chérèque incarnait un syndicalisme de propositions et de compromis plutôt qu'un syndicalisme de combat. On retiendra notamment de lui son soutien à la réforme des retraites du gouvernement Raffarin, en 2003. Une décision qui avait entraîné une crise à la CFDT et qui a transformé le syndicat.