Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

L’expertise TECHNOLOGIA, où en est-on ?

17 Janvier 2017, 00:05am

Publié par CFDT CA Languedoc

L’expertise TECHNOLOGIA, où en est-on ?

RAPPEL :

 

2568 salariés questionnés, 1874 réponses soit un taux de 73 % donc une analyse très représentative et réaliste des conditions de travail à la CR depuis ces 3 dernières années.

 

La Direction a récemment présenté au CHSCT les actions engagées, à la suite des conclusions du cabinet TECHNOLOGIA.

 

Nous jugeons insuffisantes ces avancées, de plus, leur mise en place se fait trop lentement.

Nous avions identifié (cf. notre tract de juin 2016) plusieurs populations en grande souffrance émergeant d’un rapport plutôt alarmant sur les conditions de travail de l’ensemble des salariés des Réseaux et Sites.

 

  1. Les PRO : 25 % de cette population en risque élevé de burn-out

74 % expriment une dégradation de leurs conditions de travail

 

  • Le calibrage du portefeuille :

Depuis la publication du rapport d’expertise, en Comité d’Entreprise et en Délégation du Personnel, nous avons alerté régulièrement la Direction sur les écarts constatés, par exemple :

  • 2,3 fois plus de clients dans le portefeuille d’un Animateur par rapport à celui d’un autre Animateur,
  • 2,8 fois plus de clients dans le portefeuille d’un CCPRO par rapport à celui d’un autre CCPRO,
  • 1,8 fois plus de clients dans le portefeuille d’un CHGPRO par rapport à celui d’un autre CHGPRO.

 

  • La segmentation :

A l’intérieur du portefeuille, la segmentation n’est pas bonne : en moyenne 17 % des clients constituant le portefeuille du CHGPRO relèvent de métiers PART.

Les transférer vers les portefeuilles PART semble une évidence mais comment la population des PART va-t-elle pouvoir absorber sans renfort, cette charge supplémentaire qui représente 7,7 postes de plus.

 

 

  • Les points de vente :

Trop de Points de Vente par Conseiller et une action de correction trop lente par la Direction :

CCPRO + CHPRO

3 Points de Vente et +

11/06/2014

54

24/08/2016

34

 

Qu’a fait la Direction pour prendre en compte le mal vivre de la population PRO ?

 

Malgré les besoins, depuis juin 2016, la Direction n’a créé que 9 postes sur les métiers PRO dont 2 Conseillers et 7 Animateurs PRO dans les Secteurs qui comportaient de 12 à 13 CCPRO pour 1 DMPP

Les animateurs PRO ont en moyenne 50 clients en portefeuille et leur mission n’est pas d’alléger la charge de travail des CCPRO, CHGPRO mais de les accompagner, augmenter leurs compétences sur l’assurance et surtout seconder le DMPP.

 

Nous considérons que la réponse de la Direction ne résout pas le problème de la disparité des portefeuilles : en nombre de CRC, segmentation, secteur géographique et économique.

Les moyens mis en place, ne sont pas en adéquation avec la réalité du terrain.

 

Il ne faut pas se contenter de transférer des clients d’un métier sur l’autre, (cas des 17 % de clients « éligibles » à des métiers PART) mais bien de créer des postes.

 

  1. Les AFA : 20 % de cette population en risque de burn-out

52 % expriment une dégradation des conditions de travail

 

  • Le travail n’est pas intéressant et l’AFA ne se sent pas intégré dans l’équipe.
  • L’absence de l’AFA impacte les autres populations de l’agence qui le remplace, sinon l’AFA récupère le retard accumulé
  • L’intervention sur plusieurs agences génère du stress

 

Qu’a fait la Direction depuis qu’elle a eu connaissance des conclusions de ce rapport ?

 

Trop peu :

  • Equipement en Automates de Retraits Versements (34 ARV en 2016),
  • 2 CDD AFA en renfort pour toute la CR durant l’été 2016.

 

  1. MANAGERS

44 % des Managers Réseaux et 34 % des Managers Siège notent une dégradation des conditions de travail.

Les raisons essentielles : charge de travail pour 71% d’entre eux, vient ensuite le sous- effectif, pour 74 % des Managers Réseaux et 55 % des Managers Siège.

 

QU’A FAIT LA DIRECTION POUR AMELIORER CETTE SITUATION ?

  1. Le Service IARD et Back Office

Insuffisance d’effectifs, trop forte charge de la téléphonie, avec une production en forte évolution et une Signature Electronique en Agence qui ne réduit pas la charge de travail

 

Qu’a fait la Direction ? Trop peu :

    • Embauche de 6 personnes entre mars et juillet 2016 + 1 CDD sur 4 mois.

Ce que nous regrettons :

    • L’absence d’anticipation sur les départs à la retraite
    • L’absence de prise en compte rapide du remplacement des personnes en longue maladie car en fait les 6 personnes recrutées en CDI correspondent aux personnes retraitées ou malades
    • Mise en place de nouveaux process, dont S.E.A. (Signature Electronique Agences) … qui génèrent des contrôles d’une autre nature et qui au final n’apporte aucun gain de temps.

 

  1. Les PART

65 % expriment une dégradation de leurs conditions de travail. Dévalorisation de la fonction de Conseiller, frustrations liées à la coexistence de 3 niveaux de Conseillers CBA1, CBA2, CBAH.

 

En résumé, il y a URGENCE maintenant pour les populations surexposées aux Risques Psychosociaux.

 

La CFDT demande à la Direction d’être plus réactive et de ne pas lésiner sur les moyens, afin de préserver la santé des salariés de la CR.

 

NOUS CONTINUONS DE DEMANDER UNE AMELIORATION DE NOTRE ORGANISATION QUI REPONDE AUX RESULTATS DE L’ENQUETE ET AUX ATTENTES DES SALARIES.