Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

L’égalité Femmes / Hommes passe par l’égalité salariale

25 Mars 2019, 01:50am

Publié par CFDT CA Languedoc

L’égalité Femmes / Hommes passe par l’égalité salariale

 

 

La CFDT se bat depuis des années pour l’égalité professionnelle, contre les inégalités salariales et pour un traitement équitable et juste entre les femmes et les hommes. La CFDT a largement pesé sur chacune des mesures gouvernementales mises en place.

 

 

UNE OBLIGATION DE RÉSULTATS POUR LES ENTREPRISES

L’Index de l’égalité femmes-hommes mesurera les écarts de salaires entre les femmes et les hommes pour en finir avec les écarts de salaire injustifiés. Le premier indicateur de l’index compare les rémunérations, y compris bonus, primes variables, avantages en nature..., et non plus seulement le salaire de base. L’index vise aussi à mesurer et corriger les effets des congés maternité sur la rémunération et la carrière des femmes.

Malgré quelques imperfections, la CFDT salue l’entrée en vigueur de ce dispositif.

 

4 A 5 INDICATEURS POUR LES ENTREPRISES

Pour la CFDT, cela ne suffira pas à résoudre toutes les discriminations salariales mais il constitue une avancée notable.

Selon la taille de l’entreprise, 4 à 5 indicateurs serviront à mesurer :

• les écarts de rémunération de base et variable, avec primes individuelles,

• les écarts de répartition des augmentations individuelles,

• les écarts de répartition des promotions,

• le pourcentage de salariées augmentées à leur retour de maternité,

• le nombre de femmes et d’hommes dans les 10 plus hautes rémunérations.

Le total représente l’index lui-même, basé sur 100 points. Sous 75 points, l’entreprise est soumise à des pénalités pouvant aller jusqu’à 1 % de la masse salariale...

 

A la CFDT, on n’a pas attendu le 08 Mars pour agir pour les droits des femmes !

 

 

DES DELAIS A RESPECTER ET DES SANCTIONS PRÉVUES

Les entreprises de plus de 1000 salariés ont jusqu’au 1er Mars 2019 pour mesurer les indicateurs et publier la note globale de l’index sur le site internet de l’entreprise.

Et jusqu’au 1er mars 2022 pour corriger les écarts constatés sous peine d’une amende de 1 % de la masse salariale si elles ne le font pas.

En conséquence la CFDT a interpellé partout les Directions des Caisses Régionales.

 

A la CR du Languedoc, la (bonne) note est de 89/100. Score pénalisé de 10 points du fait qu’il n’y ait seulement 1 femme parmi les 10 plus hautes rémunérations. Mais les bons accords négociés par la CFDT (national et local) place notre CR dans les bons élèves. Tant mieux même s’il reste du chemin à faire.

 

 

LA TRANSPARENCE POUR FAIRE PRESSION

Cette obligation de transparence a été obtenue par la CFDT :

Elle donne aux équipes syndicales CFDT et aux élus CFDT des Comités Sociaux et Économiques les moyens de contrôler encore mieux la politique de l’entreprise sur le sujet et ses actions, pour en terminer avec les écarts de salaires inexpliqués entre les femmes et les hommes.

 

La CFDT s’engage pour chacune et agit pour toutes !