Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

En direct du CSE … séance du 24 avril 2020

28 Avril 2020, 10:04am

Publié par CFDT CA Languedoc

En direct du CSE … séance du 24 avril 2020

 … séance du 24 avril 2020

Ce compte rendu nous permet de vous informer des discussions en cours sur la période de déconfinement sachant que les décisions finales seront présentées lors d’une séance exceptionnelle du CSE le 5 mai. Nous souhaitons un déconfinement progressif s’inscrivant dans une nouvelle étape de dialogue social afin d’élaborer des stratégies de protection efficaces pour nos collègues et nos clients. Les questions de la santé et de la protection sont, et restent pour la période qui s’ouvre les sujets prioritaires.

En premier lieu, nous souhaitons mettre en avant les sujets liés aux équipements de protection ainsi que les obligations ou préconisations correspondantes. Notre position sur ce sujet est de tout mettre en œuvre pour freiner la propagation du virus, la possibilité offerte de détecter, de dépister, d’isoler et de protéger.

  • Garde d’enfants et personnes sensibles

Quel dispositif ?  (Réserve, télétravail ?)

Suite à la décision gouvernementale de transformer les dispositifs garde d’enfants et personnes sensibles en dispositif chômage partiel, des négociations vont être ouvertes entre les représentants des salariés et les Directions. Le Groupe Crédit Agricole s’était engagé à ne pas recourir à ce dispositif pénalisant pour les salariés du point de vue de la rémunération et des congés. La CFDT sera active pour que d’autres dispositions comme le télétravail soient privilégiées.

ORGANISATION DES SIÈGES

  • Quels Services vont devoir reprendre sur site et avec quelle organisation ?

Pas de précision à ce jour mais l’objectif en nombre est d’arriver progressivement vers une répartition 50% télétravail et 50% présence physique.

Pour mémoire la répartition à fin avril est de 65% télétravail et 35% présence physique.

  • Travail en plusieurs équipes séparées

La Direction annonce le maintien de la distanciation des Services et des personnes.

  • Open-space

Idem

  • Restaurant d’entreprise

Les repas à emporter sont maintenus mais avec notre prestataire Elior.

 

ORGANISATION DES AGENCES

  1. Compte tenu que les RDV physiques en agence sont suspendus jusqu’à fin aout 2020, pouvez-vous nous indiquer précisément les conditions d’accueil et de service clients à compter du 11 mai 2020 : Dans quelles conditions recevrons-nous les clients ?  

Réouverture de l’essentiel des agences dans un mode d’ouverture dégradé à l’identique d’aujourd’hui (le matin). Les clients ne rentreraient toujours pas dans les agences. Des masques seraient mis à disposition. Les rendez-vous physique ne reprendraient pas avant septembre.

  1. Après le 11 mai, afin de maintenir un niveau de protection optimal, est-il possible qu’un bureau soit affecté à chaque salarié (Réseau et Siège) afin de limiter les risques de contagion (par promiscuité physique ou contact par surfaces inertes) ?

Les bureaux individuels seront privilégiés. Les agences auront un minimum de 3 personnes et un maximum à définir.

La CFDT s’est élevé contre le risque d’occupation important des ateliers (malgré les plexis et la règle d’un poste sur deux maxi).

La CFDT demande de limiter l’occupation des ateliers à deux personnes maximum affectées à des places fixe et avec masque à disposition pendant ce travail collaboratif. De même nous demandons que les réunions du jeudi soient organisées en audio.

  1. Est-il envisageable d’étendre le télétravail à d’autres populations (sphère Part par exemple) par rotation et suivant une fréquence limitée afin de ne pas saturer les réseaux informatiques ?

Ce n’est pas à l’ordre du jour mais c’est une possibilité qui est actuellement étudiée.

  1. A partir de quelle date le système actuel de rotation par grappe sera-t-il abandonné avec réaffectation des salariés sur leur agence initiale ?

A partir du 11 mai la rotation par grappe serait abandonnée. Il serait interdit à un salarié de travailler sur plusieurs agences.

  1. Quelle est la date de retour à la normale prévue pour les salariés ayant été concerné par une modification de rythme de travail (passage du mardi/samedi au lundi/vendredi) ?

A partir du 11 mai chaque salarié retrouverait son agence d’origine et les horaires associés (fin de la fermeture anticipé). Les congés posés au-delà du 11 mai seraient maintenus. Il n’y aurait pas d’obligation nouvelle de pose de congés en juin.

  1. Y aura-t-il, à compter du 11 mai, un objectif individuel et quantitatif d’appels sortants agence ?

Reprise des appels avec bienveillance.