Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Crédit Agricole Perpignan : mobilisation contre une baisse de la prime

14 Janvier 2013, 22:22pm

Publié par CFDT CA Languedoc

credit-agricole-mobilisation-contre-une-baisse-de-la-prime

Vendredi 11 janvier après-midi, plus de 300 salariés du Crédit agricole P.-O. et Ariège se sont retrouvés en assemblée générale devant le palais des congrès où devait se tenir une réunion de travail permettant de livrer le bilan de l'exercice 2012. Au cours de cette AG "de protestation", les syndicats FO, CFDT et UNSA ont évoqué la situation en ce début d'année. "L'an dernier, on nous a enlevé 1000 euros de prime d'intéressement. Cette année, en moyenne c'est moins 2000 euros. Et on parle même de moins 1000 euros l'an prochain, explique Philippe Taba, de FO. Nous trouvons injuste d'être pénalisés alors que nos objectifs ont été atteints localement. Nous ne devons pas supporter les égarements commis ailleurs, en Espagne, en Grèce ou en Italie". "On se sent lésé au niveau de nos rémunérations qui sont basses et on estime que cette baisse des primes représente une diminution de 300 euros par mois", poursuit Henri Prunet de la CFDT. "Nous demandons une entrevue avec la direction pour entamer une discussion, ajoute Philippe Fambouena, d'UNSA, et nous vous demandons de manifester bruyamment votre mécontentement".

La grève envisagée

Après avoir rappelé que la Caisse Régionale se portait bien et réalisait des bénéfices, les représentants syndicaux ont interpellé le directeur afin qu'il fasse "des efforts pour le travail fourni avec une prime compensatoire ou un abondement à l'intéressement". Les élus syndicaux ont alors proposé à l'assemblée, acquise à cette cause, une motion "pour sortir de l'impasse, de cette situation de blocage". Le texte a ensuite été remis à la direction. Les délégués syndicaux ont par ailleurs appelé les salariés à se mettre en grève dans les jours à venir en cas de non-ouverture des négociations. La direction du Crédit Agricole n'a pas souhaité s'exprimer. Plus de 300 salariés ont accepté la motion.

PHOTO/Photos M. Clementz

© 2013 www.lindependant.fr