Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Le Groupe Crédit Agricole retrouve des couleurs

13 Avril 2015, 23:04pm

Publié par CFDT CA Languedoc

Le Groupe Crédit Agricole retrouve des couleurs

Le 18 février 2015 le Crédit Agricole a publié ses résultats de l’année 2014 qui s’établissent à 4,9 milliards d’euros pour le Groupe Crédit Agricole dans son entier, dont 2,3 milliards d’euros pour CA.sa, malgré une perte liée à la faillite de Banco Espirito Santo au Portugal pour 700 millions €.

 

Par ailleurs, le Crédit Agricole améliore ses ratios de solvabilité, les meilleurs de la place. Les résultats 2014 confirment donc le redressement de 2013 et sont dans le rythme du PMT (Plan Moyen Terme du groupe).

 

La CFDT se réjouit de ses résultats, pour les salariés et l’emploi dans le groupe. Néanmoins quelques points méritent un regard particulier :

  • Un coût du risque historiquement faible, contribuant fortement au  maintien du résultat de la banque de détail (Caisses Régionales et LCL), qui pose la question de la pérennité de ce point bas.
  • Des programmes d’économies de charges qui ont avancé plus vite que ne  le prévoyait le PMT.
  • Des revenus de Synergie intra-groupe qui se font attendre.

 

Mais surtout, un développement du PNB qui reste  difficile à réaliser (comme nous l’anticipions lors de la présentation du PMT) du fait d’activités concentrées sur la France et l’Italie, deux pays qui connaissent un ralentissement fort de leur croissance. En son temps nous avons émis des doutes, qui hélas se vérifient, sur des prévisions de  développement irréalistes au regard de la conjoncture !

 

La CFDT constate que la rentabilité du Groupe s’est faite essentiellement par les économies et la baisse du coût du risque plutôt que par la croissance de l’activité. Pour la CFDT, une stratégie basée uniquement sur la réduction des charges n’est pas viable à long terme !

 

Il faudra savoir préserver  fonds de commerce,  clientèle et  salariés au détriment du résultat, si un arbitrage devait être réalisé entre profits immédiats et activités dégageant moins de marge, possible caractéristique de la banque de demain ! Une recherche obsessionnelle d’économies obèrera le développement de demain!

 

La CFDT s’inquiète sur les emplois et demande aux dirigeants d’investir dans les femmes et les hommes qui composent notre entreprise aux fins de déployer des activités utiles à un développement durable :

  • de l’économie ;
  • des territoires ;
  • du groupe Crédit Agricole et de ses salariés !

 

Seule une stratégie à moyen et long terme est de nature à y parvenir.