Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

La CFDT salue le rapport Combrexelle

14 Septembre 2015, 23:05pm

Publié par CFDT CA Languedoc

La CFDT salue le rapport Combrexelle

La CFDT a salué mercredi le rapport Combrexelle qui vise à instituer des "droits plus proches des réalités des salariés", mais prévient que le Smic et la durée légale du travail doivent rester "inscrits" dans la loi.

 

"Le rapport Combrexelle propose une réflexion intéressante sur les évolutions du droit du travail" et "reprend l'analyse de la CFDT" selon laquelle "l'enjeu n'est pas de diminuer les protections des salariés, mais bien de construire des normes au plus près du lieu où les droits vont s'exercer", indique dans un communiqué Marylise Léon, membre de la direction de la centrale. 

 

"La CFDT salue donc l'idée de donner plus d'espace à la négociation collective, notamment en l'ouvrant à de nouveaux champs comme la RSE (NDLR: responsabilité sociétale des entreprises) et l'économie numérique, et en la mettant au coeur de l'organisation du travail". 

 

Toutefois, souligne la centrale, "il faudra prendre le temps pour la concertation", afin que des "garanties" soient fixées dans l'articulation entre la loi, l'accord de branche et l'accord d'entreprise. 

 

"Il est impératif que la durée légale du travail, le Smic et le droit du contrat de travail restent inscrits dans la loi. Celle-ci devra rester suffisamment protectrice pour les salariés non couverts par des accords", affirme la CFDT. 

 

Ce sont "des lignes rouges", a prévenu le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, mercredi soir sur France info.  

 

Mais "il faut arrêter de croire qu'on fixera tout au niveau national", a ajouté M. Berger citant l'exemple de "l'organisation du travail, une question fondamentale et presque jamais négociée" qui peut mieux être réglée "par la négociation dans l'entreprise". Et c'est ce que permet cette réforme, selon lui. 

 

Le rapport Combrexelle "fait le choix du dialogue social et de la négociation", a affirmé M. Berger.  

 

Dans la concertation qui s'ouvre "la CFDT fera valoir ses exigences", mais "ne fermons pas la porte à ce qui est finalement peut-être un progrès pour la démocratie sociale", a-t-il dit.  

 

Le leader de la CFDT prévient qu'"il n'est pas question de toucher au code du travail tel qu'il est aujourd'hui en terme de droits individuels et collectifs" pour les salariés. Le rapport Combrexelle "clôt définitivement le débat sur trop de pages ou moins de pages dans le code du travail", selon lui. 

 

Pour la CFDT, "la condition sine qua non de cette réforme est l'engagement des acteurs".  

 

"La reconnaissance par les employeurs de l'importance d'un dialogue social loyal et de qualité est un point majeur. Cela passe par des conditions de négociation définies en commun et garantissant leur loyauté", souligne le syndicat. 

 

Le rapport Combrexelle a été remis mercredi au gouvernement et devrait lui servir de base pour une réforme du droit du travail. 

 

L'EXPRESS  L'ENTREPRISE

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS

 

Rapport Combrexelle, pour des droits plus proches des réalités des salariés

par Marylise Léon, secrétaire nationale de la CFDT

par Marylise Léon, secrétaire nationale de la CFDT