Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Un nouvel accord GPEC au Crédit Agricole

2 Juin 2016, 23:05pm

Publié par CFDT CA Languedoc

Un nouvel accord GPEC au Crédit Agricole

L’accord cadre national GPEC arrivant à expiration, des négociations se sont engagées dès le dernier semestre 2015 entre la FNCA et les organisations syndicales. Cet accord est réparti en deux volets, avec une première partie relative aux modalités d'information et consultation du Comité d'Entreprise sur la stratégie de l'entreprise et une seconde partie relative à la mise en place d'un dispositif de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

 

Pour la FGA CFDT, le sujet devait être traité, au-delà d'un simple renouvellement proposé en début de négociation par la FNCA, au regard de trois enjeux majeurs :

  • Adapter l'accord aux nouvelles dispositions légales issues de la Loi Dialogue Social et Emploi du 17.08.2015, dite Loi Rebsamen ;
  • Adapter l'accord face aux transformations engagées par le groupe et leurs impacts sur l'activité, l'emploi, l'évolution des métiers et des compétences, les parcours professionnels ;
  • Construire relativement rapidement un accord cadre national impulsant les négociations locales sur le sujet au plus tôt.

 

L'accord cadre, de méthode et d'orientation, s'est construit au fur et à mesure des échanges.

 

La FGA CFDT a négocié pour obtenir des avancées sur des points cruciaux :

  • Aborder, en Comité d’Entreprise, les calendriers des chantiers nationaux et locaux afin de les harmoniser, éviter de les superposer en pensant aux conditions de travail des salariés ;
  • Réaffirmer, dans le préambule, la place de l'agence comme le lieu central de la relation multicanale au cœur de la relation client ;
  • Muscler l'anticipation sur les évolutions métiers et passerelles grâce à l'observatoire prospectif des métiers et des qualifications ;
  • Intégrer les différentes notions de mobilité (groupe, inter caisses régionales) comme moyens de satisfaire les aspirations professionnelles des salariés ;
  • Informer les salariés sur les dispositifs externes à leur disposition comme les comptes personnels de formation, les congés individuels de formation et la mobilité volontaire sécurisée permettant de tester une activité salariée dans une entreprise autre que le Crédit Agricole pendant deux ans sans perdre son contrat de travail ;
  • Accompagner de façon pertinente la difficulté ponctuelle sans confondre avec la notion d’insuffisance professionnelle, en qualifiant mieux cette dernière ;
  • Définir les modalités de consultation des Comités d'Entreprise sur les orientations stratégiques et leurs conséquences en intégrant, outre les notions d'emploi et d'évolution des métiers, les notions d'impact sur l'activité et l'organisation du travail ;
  • Obtenir l'appui indispensable aux représentants du personnel d'une base de données économiques et sociales adaptée à un dialogue social de qualité.

 

La FGA CFDT a signé cet accord dont elle a été acteur pour tous !

Un nouvel accord GPEC au Crédit Agricole