Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

HSBC cède sa banque de détail en France

24 Juin 2021, 07:19am

Publié par CFDT CA Languedoc

HSBC cède sa banque de détail en France

C'est la fin de HSBC en France. Le groupe cède sa banque de détail en France à une filiale du fonds américain Cerberus.

1,9 milliard d'euros de perte pour HSBC

Le groupe bancaire britannique HSBC a annoncé vendredi 17 juin la cession de son réseau de banque de détail en France. Le protocole d'accord a été signé avec la banque française My Money Group, filiale du fonds d'investissement américain Cerberus, pour 1 euro. Une somme symbolique qui cache en réalité le coût colossal de l'opération pour HSBC qui va faire face à une perte avant impôt d'environ 1,9 milliard d'euros, avec notamment un chèque d'1,6 milliard d'euros signé par HSBC pour la valeur de l'actif net. Le groupe britannique cède également les droits de propriété intellectuelle sur la marque Crédit commercial de France (CCF), réseau racheté 11 milliards d'euros en 2000 pour investir le marché français. Une marque à laquelle My Money Group veut redonner son prestige. 'Le nouveau CCF serait une banque française indépendante et de taille humaine, dotée d'un large portefeuille de produits haut de gamme', explique le groupe dans un communiqué.

244 agences et 800.000 clients concernés

Cette opération d'envergure, évoquée en coulisse depuis plus d'un an et demi et qui devrait être finalisée au premier semestre 2023, concerne 244 agences à travers l'hexagone et 3.900 salariés mais aussi 800.000 clients et leurs 21,5 milliards d'euros. My Money Group a fait savoir qu'il n'y aura pas de plan de restriction dans l'immédiat, mais que l'éventualité était sur la table en 2024-2025. 'Au fil des ans, d'erreurs stratégiques en réorganisations successives, le groupe n'a cessé de s'affaiblir', a toutefois déploré fédération CFDT Banques et Assurances, soulignant que 'le défi économique et financier du repreneur est immense' et l'opération 'à haut risque' dans un contexte très difficile.

societe.com