Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Amundi gère désormais 2.000 milliards d'euros d'actifs

9 Février 2022, 14:08pm

Publié par CFDT CA Languedoc

Le premier gestionnaire d'actifs européen a dégagé un bénéfice record de 1,3 milliard d'euros en 2021. En hausse de 50 %, il dépasse l'objectif fixé pour 2022. Après la faible dynamique commerciale des neuf premiers mois de l'année, la filiale cotée du Crédit Agricole a attiré plus de 65 milliards de capitaux au dernier trimestre.

Amundi gère désormais 2.000 milliards d'euros d'actifs

Amundi a terminé 2021 en beauté. Le premier gestionnaire d'actifs européen, qui publie ses résultats annuels ce mercredi, a vu ses encours bondir de 250 milliards en trois mois. La masse sous gestion franchit, pour la première fois, la barre des 2.000 milliards d'euros.

La filiale cotée du Crédit Agricole totalise très exactement 2.064 milliards d'euros d'actifs gérés à fin 2021. Elle a bénéficié au dernier trimestre de l'apport de 148 milliards d'encours de Lyxor, dont l'acquisition a été bouclée le 31 décembre, d'un effet de marché et de change de 39 milliards, et d'une collecte de 65,6 milliards.

 

Rebond inédit au dernier trimestre

 

Ces ventes élevées détonnent avec le reste de l'année, plus contrasté . Le groupe accusait une décollecte nette de 5 milliards d'euros à fin septembre. Le rebond inédit du dernier trimestre s'explique par « une bonne dynamique de marché », liée au niveau record des Bourses en fin d'année, et par la « rotation des portefeuilles », face aux risques d'inflation notamment, a expliqué Valérie Baudson , la directrice générale d'Amundi, lors d'une conférence téléphonique.

Au final, le groupe a amassé 60 milliards de flux nets sur l'année, à comparer aux 48 milliards de son concurrent allemand DWS , deux fois plus petit. Cette collecte dépasse largement les 45 milliards de 2020 , année du Covid, mais reste inférieure aux 108 milliards de 2019.

A noter, la France bascule dans le rouge, avec 16 milliards de sorties de capitaux dans le pays natif d'Amundi, qui concentre la moitié des encours (gérés pour moitié pour les compagnies d'assurance du Crédit Agricole et de Société Générale).

L'an dernier, le gestionnaire a néanmoins battu son record sur les actifs de moyen et long terme (hors fonds monétaires), avec 75 milliards d'euros de flux à l'échelle mondiale. Ces ventes ont été réalisées « auprès de toutes les clientèles et en particulier les distributeurs tiers », souligne Valérie Baudson.

 

Bénéfice en hausse de 50 %

 

Tous produits confondus, le groupe a drainé 4,4 milliards de la banque italienne UniCredit , et surtout 26 milliards de sa coentreprise indienne qui sera bientôt introduite en Bourse , 25 milliards de ses joint-ventures en Chine , et près de 24 milliards de ses 600 autres « distributeurs tiers » (en dehors des enseignes du Crédit Agricole).

Cette dynamique commerciale et la hausse des marchés ont permis aux revenus annuels de progresser de 24 %, à 3,1 milliards d'euros. Le résultat net a bondi, lui, de 50 %, à 1,37 milliard d'euros. En dehors d'un gain fiscal exceptionnel en Italie, il progresse encore de 37 %.

 

427 millions de commissions de surperformance

 

« Nous avons atteint, et même dépassé, l'objectif de notre plan 2018-2022 », se félicite Valérie Baudson. La machine à cash du Crédit Agricole, qui contrôle 70 % du capital, va verser à ses actionnaires un dividende de 4,1 euros par action, en hausse de 41 %.

Amundi présentera un nouveau plan stratégique cette année. En attendant, le groupe ne livre pas de perspectives pour l'exercice en cours. Seule certitude, les 427 millions de commissions de surperformance engrangées par les fonds maison en 2021 resteront une exception. Face à des marchés financiers chahutés ces dernières semaines et à l'entrée en vigueur d'une réforme européenne du mode de calcul de ces facturations, le gestionnaire d'actifs a budgété 160 millions pour cette année.

Les Echos