Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

9ème étape du bus des saisonniers à Saint-Gilles

23 Juillet 2009, 00:11am

Publié par CFDT CA Languedoc

Le 17 juillet dans la capitale de la Camargue en Languedoc-Roussillon, l’étape de la campagne saisonniers était consacrée aux salariés de la production agricole.


« Saint-Gilles est un pays de riziculture, d’arboriculture et de maraîchage, explique Bertille Genthial, la référente régionale de la campagne saisonniers, mais nous sommes aussi dans l’appellation "Costières" fleuron de la viticulture du sud ». L’étape s'est avérée utile et nécessaire dans une zone à forte intensité en emplois saisonniers de la plus courte durée à la plus longue. « Et il ne s’agit pas des jobs d’été, mais le plus souvent d'un métier où les maghrébins, les portugais et les polonais se partagent la plus grande part du travail ; y compris dans l'encadrement des équipes ! » expliquent conjointement Marie-Hélène Leborgne et Jacques Artières, deux secrétaires régionaux particulièrement investis sur le sujet. Pour compliquer encore un peu la situation, le profil des exploitations oscille entre très grandes exploitations et plus petites unités. « Bref, conclut Bertille, entre clandestinité et travail au noir, le respect des règles de base du droit du travail, voire du droit tout court, est difficile pour les trois mille à quatre mille salariés qui vivent de l'agriculture dans ce bassin de production ! ».

(photos : J Artières - Uri Languedoc-Roussillon)


Dans ce contexte particulier, l’étape de Saint-Gilles a été minutieusement préparée en commun par l’Uri Languedoc-Roussillon et le SGA 30/48 (le syndicat CFDT de l’agroalimentaire du Gard et la Lozère). Ainsi durant toute la semaine précédant la venue du bus, les militants ont visité les mas (exploitations agricoles) et distribué des tracts dans la ville pour annoncer la journée du 17. « Le jour J, nous nous sommes concentrés sur trois mas, raconte Bertille. Au menu : discussions avec les saisonniers – discussion facilitée par la présence de notre interprète marocaine -, diffusion du livret spécial pour les salariés agricoles en français, arabe et polonais ». Durant ces rencontres, beaucoup de questions ont tourné autour de la formation, car la crise de la production agricole pose de vraies questions d'avenir aux salariés. Dans ces conditions, les saisonniers ont apprécié que les militants prennent le temps de bien leur expliquer le fonctionnement du CIF (congés individuel de formation) spécial saisonniers que la plupart méconnaissaient.

Après l’effort, le réconfort : l’équipe du bus a accueilli les saisonniers jusqu’à 22 heures et a débuté le week-end avec eux autour d’une animation musicale. Cette soirée festive a également été l’occasion d’un passage de témoin entre les militants du Gard et ceux de l’Hérault en vue de l’étape du Cap d’Agde.

N.B. (avec Bertille Genthial)

Retrouvez toutes les infos concernant les saisonniers agricoles sur le site de la FGA-CFDT