Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

La CFDT en Languedoc Roussillon mobilisée et à l’écoute des salariés

28 Septembre 2009, 21:13pm

Publié par CFDT CA Languedoc

On rappellera alors l’action CFDT des 29, 30 septembre et 1er octobre, où les militants CFDT sont allés à la rencontre des salariés à Limoux, Perpignan, Béziers, Nîmes et Alès pour rappeler à chacun que la CFDT est à leurs cotés durant la crise.

 

Le dernier quadrimestre de 2009 sera marqué par la crise et ses effets sur les entreprises, et donc les salariés du Languedoc Roussillon. Il sera aux couleurs la mobilisation des équipes CFDT pour être au plus près des salariés dans cette période difficile.

  • Dans la fonction publique la mise en œuvre de la RGPP rend la visibilité de l’Etat en région difficile et la place des agents complexe. On soulignera ici le travail fait par le SYNTEF CFDT sur « Analyse et propositions de la CFDT face à la mise en place de la RGPP à la DIRECCT » et distribué à chaque agent.
  • Dans le secteur privé, les victimes de la crise sont majoritairement silencieuses car issues de petites entreprises ou de sous-traitants. Des victimes régulièrement issues de contrats précaires de saisonnier, d’intérim ou de CCD non reconduits. Ajoutons à cela la situation de certaines entreprises qui reste difficile. On signalera ainsi la situation des entreprises « Antix » ou des « Chaix Beaucairois ». Les équipes CFDT sont ici mobilisées pour défendre les salariés.
  • Territorialement ce sont des bassins d’emploi tels que ceux du Vigan, d’Alès ou de Béziers qui voient leur nombre de chômeurs en augmentation constante, avec des taux bien supérieurs à 12 %. Une réalité qui fait craindre à la CFDT que la région soit loin de se sortir de la crise.

 

On rappellera alors l’action CFDT des 29, 30 septembre et 1er octobre, où les militants CFDT sont allés à la rencontre des salariés à Limoux, Perpignan, Béziers, Nîmes et Alès pour rappeler à chacun que la CFDT est à leurs cotés durant la crise. Une CFDT qui est présente sur l’ensemble du territoire régional à proximité de leur lieu de travail, prête à les aider à se structurer pour organiser la défense des intérêts des salariés dans les entreprises.

On sait que la mobilisation du 7 octobre, pour exiger que chaque salarié puisse évoluer dans un travail décent, rejoint la position de la CFDT pour que chaque salarié puisse être « respecté » dans son travail. Une mobilisation européenne et intersyndicale en France de nature à nous laisser espérer que les syndicats ont la volonté de s’organiser pour répondre aux demandes et besoins des salariés.