Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Atterrissage RPE 2011, le compte n'y est pas !

23 Mars 2012, 13:35pm

Publié par CFDT CA Languedoc

Logo CFDT CA Languedoc

 

 

 

 

 

 

 

 

Atterrissage RPE 2011,

Le compte n’y est pas ! 

 

Les résultats commerciaux de la CR du Languedoc ont été, pour la première fois, fortement dégradés, malgré les efforts soutenus de l’ensemble des salariés.

Depuis le mois de mai et suite à notre bataille pour le paiement de l’acompte de juillet à plein, nous avons dénoncé :

  • des objectifs trop ambitieux,
  • l’impact de la réorganisation de nos méthodes de vente,
  • … tout cela conjugué à une crise financière et économique dramatique.

 

Avant négociation, les niveaux d’atteintes de la C.R étaient les suivants :

 

Niveau CR

66,50 %

Réseaux Spécialisés

de 74 % à 134 %

Réseau de Proximité

82,70 %

 Dont   :    3 Secteurs

< 75 %

37 Agences

< 75 %

 

Suite à la 1ère réunion de négociation entre la Direction et les Organisations Syndicales, plusieurs taux d’atteintes ont été revus à la hausse :

 

Niveau CR

98,90 %

Réseaux Spécialisés

de 78,2 % à 134,4 %

Réseau de Proximité

94,60 %

Dont   :    1 Secteur

< 75 %

7 Agences

< 75 %


 

 

 

 

 

 

La CFDT, faisant  ressortir le contexte particulier de cette année 2011, a demandé à la Direction :

  •  Le paiement à 100 % de la RPE collective,
  •  La garantie de paiement minimale de 90% de la RPE globale de chaque salarié (AA /TAU /RM).


Dans le même temps,  les élus CFDT sont allés à la rencontre des équipes des Agences et Réseaux Spécialisés fortement pénalisés dans le calcul de leur RPE (absences, maladie, contexte local…) afin de défendre, arguments à l’appui, leurs situations auprès de la Direction. 

 

Au terme de la seconde réunion de négociation, nous avons obtenu des avancées qui restent cependant insuffisantes au regard des efforts déployés par chacun :

  •  Le doublement pour tous du plafond individuel (de 5 à 10% au-delà de la moyenne de l’unité),
  •  Neutralisation des taux  inférieurs à 75%.

 

Niveau CR

98,90 %

Réseaux Spécialisés

de 79% à  134 %

Réseau de Proximité

98,10 %

Sièges

100,70 %

 

En conclusion :

L’année 2011 a été particulièrement difficile. Les taux d’atteintes fortement dégradés laissaient présager un paiement RPE des plus faibles.

 

La dispersion à l’issue des discussions est la suivante :

 > 58,8 %  des salariés percevront plus de 100 %

 > 11,3 % percevront  95 % minimum

 > 16,2 % percevront  90 % minimum

 >   6,7 % percevront entre 85 et 90 %

 >   3,9 % percevront entre 80 et 85 %

 >   3,1 % percevront entre 75 et 80 %

        (pas de reprise en dessous 75 %)

 

Les mesures prises suite à nos revendications

vont dans le bon sens

mais restent insuffisantes…

13,7 % de nos collègues ne toucheront pas

le minimum de 90 % que nous demandions.