Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

La CFDT changera de logo en même temps que de chef

6 Novembre 2012, 00:11am

Publié par CFDT CA Languedoc

François Chérèque et Laurent Berger

La passation de pouvoir entre François Chérèque et Laurent Berger au secrétariat général du syndicat sera l'occasion de rafraîchir la communication.

La CFDT entend moderniser sa communication et va notamment modifier son logo qui restera toutefois fidèle à la couleur orange, marque du syndicat et un de ses «acquis», a indiqué son numéro un François Chérèque. Le nouveau logo sera dévoilé lors de l’Assemble générale de la centrale les 28 et 29 novembre au palais de la Mutualité. A cette occasion François Chérèque passera le témoin à Laurent Berger, actuel secrétaire général adjoint.

Dans une interview cette semaine à Syndicalisme hebdo, organe de la centrale, François Chérèque précise que l'évolution de la communication est l’un des «chantiers» qui sera au cœur des débats de l’Assemblée générale. Parmi les évolutions qui seront proposées par la direction figurera «d’abord un nouveau logo et une nouvelle signature qui conservera la couleur orange de la CFDT comme identifiant fort et reconnu par tous», a-t-il dit.

«Les grandes manifestations contre la réforme des retraites en 2010 ont confirmé que c'était un acquis», selon lui. Le logo actuel est «Cfdt, des choix et des actes» écrit en bleu et en orange. Les enquêtes menées auprès des adhérents et militants ont montré «leur attachement» au système d’information écrite (Syndicalisme hebdo et CFDT magazine) mais ils demandent aussi une «amélioration» sur le Web, a indiqué François Chérèque. La CFDT va faire évoluer son site internet avec plus de «réactivité» et «une présence sur les réseaux sociaux», a-t-il souligné.

Plusieurs autres thèmes seront abordés lors de l’Assemblée générale comme la proximité avec les salariés, le soutien aux militants. «Le fil rouge c’est à la fois une CFDT plus proche des salariés, des adhérents, des militants et plus représentative du salariat», résume Laurent Berger, auprès de Syndicalisme hebdo.

(AFP)

François Chérèque et Laurent Berger le 16 avril 2010 au siège de la CFDT à Paris. (Photo Jacques Demarthon. AFP)