Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Lettre ouverte à la Direction Générale de la CR du Languedoc

28 Janvier 2012, 15:22pm

Publié par CFDT CA Languedoc

fga bandiera moventa

 

Lettre ouverte à

la Direction Générale
de la CR du Languedoc

 

Monsieur le Directeur,


En ce début d’année, la FGA-CFDT attire votre attention sur la problématique concernant la rémunération des salariés des Caisses Régionales. La FGA-CFDT  vous invite à corriger une situation qui ne saurait perdurer sans affecter durablement le pouvoir d’achat des salariés de notre Caisse Régionale et les niveaux de retraite futurs.


Cet état de fait repose sur deux problèmes : l’un structurel, l'autre conjoncturel.

 

Un problème de rémunération structurelle

 

La comparaison entre la structure de rémunération d’un salarié du Crédit Agricole et celle, principalement appliquée dans le secteur bancaire, met en exergue que la part du salaire de base, soit la rémunération conventionnelle garantie (RCE, RCP, RCI, RCC) ne représente que 73.50% de la rémunération globale, contre 85.5% pour l’ensemble de la profession (source 2010).

Ce décalage occasionne un différentiel proche de 15% au détriment des salariés du Crédit Agricole ! Malgré les primes commerciales (REC, parts variables et parts garanties confondues), l’écart demeure, entre 7 et 9%. C’est essentiellement l’intégration de l’intéressement et de la participation, qui nous permet de nous hisser au niveau des standards de rémunérations du monde bancaire et encore, pas pour les salaires les plus bas !

En conclusion seule une part aléatoire du salaire permet aux salariés du Crédit Agricole de ne pas être moins payés que nos collègues des autres banques.
Cette situation ne saurait perdurer ! En 2012 des négociations nationales s’ouvrent sur la rétribution globale et la renégociation de l'accord sur les classifications (annexe I de la Convention Collective Nationale) : la FGA CFDT demande un rééquilibrage de la structure des rémunérations  au profit du salaire de base, garanti.

•    Nous vous demandons de mandater explicitement la FNCA en ce sens.

 

Un problème de salaire conjoncturel

 

L’absence annoncée de versements des dividendes CAsa en 2012 va impacter fortement le résultat  de notre Caisse Régionale cette année. En conséquence nous allons, en 2013 subir une baisse conséquente de l’intéressement et de la participation. Il est anormal et injuste que les salariés des Caisses Régionales se trouvent ainsi pénalisés financièrement alors même qu’ils redoublent d’efforts pour maintenir voire augmenter les résultats qui, nous le rappelons, contribuent aux trois quart de ceux de CAsa.

Heureusement que les Caisses Régionales et leurs salariés sont la !

Ainsi la FGA-CFDT vous demande officiellement l’ouverture d’une négociation sur l’intéressement et la participation. L’objectif sera de négocier avant le 30 juin un avenant à l’accord de participation et d’intéressement permettant de gommer les effets de l’absence du dividende CAsa pour les salariés. Même si la FGA-CFDT est beaucoup plus attachée au salaire de base qu’à la rémunération variable par l’épargne salariale (voir notre précédente demande ci dessus) nous attirons votre attention sur le fait qu'une diminution importante de cette dernière en 2013 aurait des conséquences importantes sur le pouvoir d’achat et.... la motivation des collègues, d'autant plus qu'il y a eu, à ce jour, eu échec des négociations sur les salaires 2012.

  • Un réajustement, sous une forme à discuter, doit se faire...

 

Espérant que vous saurez nous entendre et apporter des réponses positives à nos demandes légitimes, nous vous présentons nos meilleurs vœux pour 2012 ainsi que nos salutations les meilleures.