Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Négociations salariales 2012 : La FGA-CFDT et l’UNSA enfin entendus sur leurs demandes de revalorisation

21 Octobre 2012, 23:06pm

Publié par CFDT CA Languedoc

fga                                                                                                UNSA

 


NEGOCIATIONS SALARIALES 2012
LA FGA-CFDT ET L’UNSA
ENFIN ENTENDUS SUR LEURS DEMANDES DE REVALORISATION

En début d’année, lors de (toujours) difficiles négociations salariales, la délégation patronale avait in-fine annoncé une décision unilatérale d’augmentation de 1,40% des RCE et 0,70% des RCI. Ces négociations avaient tourné court pour 6 organisations syndicales sur les 8 présentes, qui avaient préféré quitter la salle.

Les délégations FGA-CFDT et UNSA avaient alors demandé et obtenu une clause de revoyure en septembre, car l’estimation de l’inflation 2012 par la FNCA (1,60%) semblait bien trop basse. L’objectif étant de vérifier son évolution réelle en vue d’une révision de l’augmentation initiale.

Les chiffres de l’inflation à fin août ont été publiés la veille de la réunion de négociation de septembre, trop tard pour une analyse en profondeur. Ils corroboraient cependant la nécessité de réviser l’augmentation 2012 de 0,50%. En séance de septembre, les délégations FGA-CFDT et UNSA ont accepté de reporter ce sujet au 18 octobre, à condition qu’il y soit traité en profondeur et avec un effet rétroactif au 1er janvier 2012.

 Grâce à cette clause de revoyure, l’indice d’augmentation des RCE est finalement porté à 1,75%, soit une augmentation supplémentaire de 0,35% avec effet rétroactif au 1er janvier 2012 (versée en novembre).
 Pour 2012, le rattrapage RCE fin novembre sera par exemple de 84€ pour un niveau 7, pour une hausse annuelle totale de RCE de 417 euros et vaudra aussi pour 2013 et après. (74€ et 374€ pour un niveau 4, 96€ et 472€ pour un niveau 9)

Les délégations FGA-CFDT et UNSA ont pris acte de cette décision unilatérale, regrettant qu’il ait fallu faire preuve d'une grande patience avant que leurs pronostics ne soient reconnus exacts, obligeant la délégation patronale à réviser ses positions. La FGA-CFDT et l'UNSA déplorent également que la FNCA n’ait pas compensé intégralement, comme il se devait, le différentiel d’inflation !

Force est de constater que la politique de la chaise vide n’a jamais apporté de résultat, tant que toutes les voies du dialogue social n’ont pas été explorées. La preuve en est par une mesure pérenne qui va profiter à 70.000 salariés !!!

La ténacité de nos deux organisations syndicales a finalement été plus efficace que l’attitude négative chronique d’autres organisations syndicales, n’en déplaise à ces derniers.

Espérons que cette démonstration encourage une meilleure implication de tous dans la prochaine négociation sur les salaires 2013 !