Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CFDT Crédit Agricole Languedoc

Pau : une association pour faire FACE à la discrimination

19 Août 2013, 23:05pm

Publié par CFDT CA Languedoc

ERIC-ROUSSELIN_-RH.jpg

La Fondation Agir Contre l’Exclusion soutient les jeunes dans leur recherche d’emploi.

« Nous sommes présents sur 3 départements (64, 65 et 40) sur lesquels on n’a pas moins de 200 entreprises qui participent à notre projet ».

Georgia Gallais, directrice de l’antenne Pays de l’Adour de la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) n’est pas peu fière des résultats obtenus par son association. Le travail de FACE consiste à confronter des jeunes soumis à certaines formes d’exclusion ou de discrimination à l’embauche avec des entreprises partenaires. Ces dernières, comme Alstom ou le Crédit Agricole participent à une journée de rencontre organisée par FACE, au cours de laquelle les jeunes qui souhaitent participer peuvent rencontrer de manière ludique les entrepreneurs. L’objectif est de donner aux jeunes une chance de pouvoir accéder à des métiers auxquels ils ne penseraient pas forcément comme jobs d’été.

Si beaucoup d’entre eux trouvent du travail uniquement pour la période estivale dans des métiers comme celui de guichetier de banque, les résultats obtenus par FACE se font parfois bien plus probants. C’est le cas de Boubacar Sako. Le jeune homme de 25 ans raconte son parcours : « J’ai rencontré les entrepreneurs du Crédit Agricole au cours d’un speed-dating organisé par FACE. Comme je faisais un BTS banque, j’ai enchaîné avec deux CDD au sein de la banque, puis une licence en alternance. Au terme de celle-ci j’ai obtenu un CDI, toujours au Crédit Agricole ». Concernant l’exclusion, le jeune homme originaire du quartier de l’Ousse des Bois est formel : « Sans FACE je n’aurais pas pu avoir accès à un tel parcours. J’aurais suivi mon BTS mais j’aurais dû batailler ferme pour me trouver ne serait-ce qu’un CDD dans une entreprise comme le Crédit Agricole ».

Des propos confirmés par Éric Rousselin, responsable des Relations Humaines au Crédit Agricole : « les jeunes qui viennent nous voir sont uniquement jugés sur leurs compétences ». FACE peut donc se féliciter d’une certaine forme de réussite. Mais sa simple existence rappelle cependant qu’il subsiste encore deux poids deux mesures lorsqu’on est un jeune et à la recherche d’un emploi.


Eric Rousselin, responsable des relations humaines au Crédit Agricole salue la réussite de FACE. (Photo Luke Laissac)

Source : sudouest.fr